Merci à tous pour vos mails, commentaires, coups de téléphone, pensées ! Cela me touche beaucoup !

Comme certains l'ont constaté, c'est vrai qu'on ne sait pas toujours trop quoi dire dans ces cas-là.

A la maison, mes parents et mes petits frères déploient des trésors d'énergie pour me redonner la pêche. Ce n'est peut-être pas toujours d'une grande subtilité, mais ça marche bien ! La preuve en dessins et en musique...

Victor, qui était à la maison avec moi pendant l'attente et qui est, lui, admissible à plusieurs écoles de commerce, m'a mis le Requiem de Mozart, pour " me détendre".

Après l'annonce des résultats, il a tenté de me faire rire

sous_a_1_a

sous_a_1_a_bis

(à moins qu'il n'aie voulu me tuer pour abréger mes souffrances !).

Maintenant il joue les mécènes, craignant visiblement que je ne me trouve trop vite désoeuvrée.

sous_a_1_b

Maman ne prend pas de pincettes (d'écrevisse !), mais ose dire tout haut la pensée qui nous traverse tous sous le coup de l'émotion !

sous_a_2

Papa prône la force & l'honneur et le "tout ce qui ne te tue pas te rend fort", tandis que Léo - qui, hier après-midi, passait l'épreuve anticipée du bac de maths - tente l'humour décalé...

sous_a_3_a

sous_a_3_b

Enfin, Mimosa, eh bien... elle me soutient miauralement !

sous_a_4