Changeons de plume pour décrire la famille de Raphaëlle.

Cela fait deux ans que je connais Raphaëlle, et je n'avais encore jamais vu mon petit Lutin des montagnes dans son milieu naturel.

J'avais déjà rencontré le Papa à diverses occasions - mémorable première rencontre -, souvent autour d'une table de restaurant où je me faisais gracieusement invitée.

Sa soeur Alice était montée à Paris où j'avais eu le plaisir de faire sa connaissance. La 1ère rencontre fut également mémorable puisque Raphaëlle & moi étions venues la chercher dans nos costumes de rates (si, si, parfaitement) !

Mais ce n'est qu'à l'occasion de ces vacances chambériennes que j'ai enfin rencontré la maman, même si elle avait déjà été l'héroïne d'un des articles. Et la première rencontre n'a pas démenti le sentiment que nous avions toutes deux de bien se connaître via le blog !

Cependant, j'avais encore beaucoup à apprendre, et ce séjour m'a donné l'occasion de découvrir de nouvelles facettes de mes hôtes...

en vrac : le goût de Patrick pour le jeu et la victoire qui doit en découler (mais j'aurai ma revanche !) , les talents de conteuse et de dessinatrice d'Alice, les nombreux talents culinaires de Christine, pour ne citer que quelques exemples.

De multiples attentions m'ont entourée : excursions dans la belle région qu'est la Savoie, achat de nombreux fromages (tomes diverses et variées, chèvres secs et frais, saint-marcellin dégoulinant) pour me faire goûter, visionnage de films choisis parmi la merveilleuse dvd-thèque, histoire de compléter une culture cinématographique lacunaire puisque je ne connaissais Chapeau Melon et Bottes de Cuir (The Avengers) que de nom et n'avais encore jamais vu l'excellent film de Manckiewicz intitulé Le Reptile (There was a crooked man...). Le tout agrémenté de conversations passionnantes sur le métier de professeur, ou un peu plus élémentaires, comme un débat sur la meilleure façon de déguster une banane !

Les charmants grands-parents de Raphaëlle nous ont également invité à déjeuner chez eux, à Grenoble, où nous avons festoyé jusqu'à au moins 15h30 !

J'ai même pu apercevoir un des oncle venu pour aider à réparer le plafond qui nous est tombé sur la tête. Mais ceci est une autre histoire...

J'ai donc passé de très belles vacances et remercie beaucoup mes hôtes, fidèles lecteurs du blog ! Contrairement à Audrey Hepburn dans Vacanze Romana, j'ai la chance de savoir que ces vacances ne seront pas les dernières et que nous en passerons d'autres Raphaëlle et moi, tantôt à Nantes, tantôt à Chambéry et, qui sait, peut-être un jour en Italie ?